Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Principes républicains’

Dans ce blog, je m’abstiens généralement de faire état de mes convictions républicaines et laïques: d’une part parce que ce n’est pas mon propos ici, d’autre part parce que, trop nombreux sont ceux qui actuellement se réclament de la République souvent en la malmenant ou en ignorant ses principes, et enfin parce que, parmi les internautes qui me font l’honneur de me lire, il y a peut-être des royalistes ou d’autres qui n’aiment pas les républiques laïques ! (Je ne veux mécontenter personne)

Parfois, j’ai l’impression que le webmaster du Portail du grand opérateur public Orange appartient à cette dernière catégorie ou qu’il ignore ce que signifient les mots « laïcité et liberté de pensée », car je suis régulièrement censuré dans mes commentaires à propos d’articles mis en ligne sur le Portail Orange…

Aussi, à chaque censure, je publie moi-même mon commentaire refusé dans une rubrique de ce blog, intitulée « angevinades ». Ainsi chacun peut juger que je ne contreviens jamais à la loi sur les publications, que je n’use jamais d’injures ou de grossièretés pour étayer une démonstration ou argumenter une position, et qu’enfin on ne trouvera jamais de connotation pornographique, xénophobe ou raciste dans mes écrits. Pas plus d’ailleurs que dans mes paroles ou dans mes comportements, car ces perversions et ces dérives me font, non seulement horreur, mais en outre, elles sont, selon moi, des insultes à l’intelligence humaine et à la rationalité. Rationalité cartésienne dont je n’ai pas honte de me réclamer…De même que j’assume sans complexe l’ironie et le persiflage voltairiens, que ne semble guère apprécier l’inculte censeur.

N’empêche que le webmaster d’Orange s’obstine à me censurer. En particulier aujourd’hui-même, où en réaction à un article intitulé « Hollande en visite éclair sur ses terres corréziennes en pleine affaire Cahuzac », je m’étais permis d’adresser le commentaire suivant après avoir lu que le président allait consacrer la fin de son weekend à la réflexion:

« Conseil et rappel …

En République laïque, c’est la loi qui incarne l’intérêt général. Rien qu’elle! Inutile donc et probablement dangereux d’invoquer la « moralisation » de la vie politique, alors que la seule chose qui compte, c’est d’appliquer la loi et de la faire appliquer avec rigueur.

L’invocation de la morale n’est pas du ressort de notre pacte républicain, mais de la pensée religieuse… Autrement dit, s’il faut sanctionner sans faille les contrevenants aux règles démocratiquement édictées, ce serait renier nos principes que de se mettre à légiférer sur le mensonge, le parjure, la charité, la gourmandise et d’inscrire les péchés capitaux dans notre Constitution … Attention: restons laïcs en matière d’affaires publiques! »

Ce « conseil et ce rappel » n’étaient évidemment pas adressés prioritairement au Président de la République dont je ne doute pas un instant qu’il partage ce point de vue, mais à tous ceux, commentateurs médiatiques ou politiques de tous poils, qui actuellement se dédouanent (si j’ose dire) de leurs propres turpitudes en invoquant à tout bout de champ la « morale » ! … Et en tapant à bras raccourcis, avec une touchante et suspecte unanimité, sur le mouton noir menteur. L’unique mouton noir, celui qui avait trompé tout son monde, y compris le naïf berger et son aide !

Si l’«ordre public » républicain doit effectivement rendre compte d’une conception collective de la morale ainsi que des us et coutumes, tels qu’ils sont admis à un instant donné, pour maintenir la cohésion de la société,  son incarnation ne se trouve que dans la loi et non dans des catéchismes qu’il faudrait rendre obligatoires. En outre,  cet « ordre » ne doit en aucun cas interférer avec la sphère privée, sauf lorsque sa transgression porte atteinte à toute la collectivité. Sinon remplaçons les policiers par des curés, des muftis ou des rabbins de toutes obédiences, et les commissariats par des lieux de prière ou de repentance !

Il faudra rappeler ces sages principes de laïcité au webmaster d’Orange, qui, en revanche, n’est pas très regardant sur l’orthographe et sur la syntaxe ! En cela, il témoigne de la panne de l’ascenseur social qu’était autrefois l’éducation nationale.

Je prie ceux de mes lecteurs qui préfèrent mes chroniques du passé à ce cri de colère « républicaine » de bien vouloir me pardonner : je fais d’ores et déjà acte de contrition et je reviendrai prochainement à mes éternelles amours…

Read Full Post »